Saorge, toutes les informations ci-dessous ont étés glanées sur le net tout comme les photos d'ailleurs. Si quelqu'un s'en plaint qu'il me le fasse savoir avant d'alerter la justice. Merci.

Autrefois défendu par trois châteaux, la place forte de Saorge réputée imprenable, était surnommée le verrou de la Roya.

Couvent Des Franciscains

Situé au bout du village, ce couvent du XVIIème siècle présente une façade précédée d'un porche surmonté de balustres et d'un clocher à bulbe. L' église est de style baroque : le réfectoire conserve une décoration peinte du XVIIème siècle et le cloître est orné de fresques du XVIIIème siècle illustrant la vie de Saint-François-d'Assise.

Eglise Saint-sauveur

Cette église du XVème siècle, ravagée par un incendie, fut, comme beaucoup d'autres dans le Comté de Nice, "baroquisée" au XVIIIème siècle. On remarquera à l'extérieur son clocher à bulbe aux tuiles vernissées, et à l'intérieur un très beau décor fait de peintures en trompe-l'oeil et de motifs de stucs peints.

Orgue de Saorge. Eglise Saint-Sauveur

En août 1847 les frères Luigi (1814-1882) et Giacomo (1811-1871) LINGIARDI installent l'orgue actuel dans l'église Saint Sauveur de Saorge. Transporté de Pavie en charrette, il fut embarqué dans le port de Gênes à bord d'une bombarde qui hissa les voiles vers Nice. Après encore deux jours de charrette le nouvel orgue est installé. Cet instrument est l'un des plus attachants de notre région. Il est intégralement authentique dans sa tuyauterie et ses parties mécaniques. La pureté et la clarté de son "ripieno" est tout à fait remarquable et sert particulièrement bien la musique classique grâce à ses rangs séparés qui permettent la plupart des registrations recommandées par Costanzo ANTEGNATI dans son "Arte Organica". Il est par ailleurs doté de nombreux "jeux de concerts" et d'accessoires "banda militare, campanelli" qui lui donnent tout l'éclat des orgues orchestraux. Le clavier comporte une octave courte. L'orgue est classé monument historique.